Maroquinerie pour homme

Le cartable « Luis », l’homme d’affaire à la mer

  Avec les beaux jours, il est temps de parler un peu de mer ! Mon premier article d’avril se dédie au Cartable « Luis »… Un peu de maroquinerie, pour homme, s’il vous plaît 🙂 . Bien que ce cartable pourrait tout à fait être porté par une nana (je le piquerais bien finalement à ce Luis à qui je l’ai destiné 😉 .

Cartable hand made mer sarahbobinch cuir homme

Je vous présente donc ma dernière confection cuir, un cartable, bleu roi et noir. Je n’aime pas faire dans le classique, dès qu’il s’agit de cuir. Parce que ça devient vite « déjà vu », trop « strict » et conventionnel voire un peu moyenâgeux. Rendons le cuir tendance et vivant ! Dans mon article dédié à la comparaison Du tissu au cuir, de la couture à la maroquinerie , je parle de cet amour que porte le maroquinier aux coutures apparentes. Aux belles coutures selliers, si régulières qu’il a bien envie qu’elles se voient.

En ce qui me concerne, je préfère « l’épuré« , un peu de discrétion. Je préfère coudre ton sur ton… Ici, les coutures se voient à peine, et il n’y en a pas sur le rabat. Qu’en pensez-vous? 🙂

Pas la peine d’en faire trop, pour faire son effet. Ce cartable, dans mon imaginaire ne pouvait qu’être bleu puisque je souhaitais l’offrir à un homme qui aime la mer…

Pour le confectionner, j’ai utilisé du cuir plutôt épais, j’ai doublé la poignée (à laquelle je n’ai pas souhaité donner de forme « poignée », je lui ai laissé un arrondi, quelque peu enfantin). Le rabat se referme grâce à un tuck en métal couleur bronze. Les coutures ont été réalisées à la machine cette fois-ci, et les finitions sont astiquées (vocabulaire de maroquinerie: c’est-à-dire que les tranches ont été teintes, filetées, plaquées, cirées à la cire d’abeille… ❤ )

Je suis plutôt fière du résultat…

Et j’aime confectionner moi-même mes cadeaux …

dos cartable luis hand made sarah bobinch cuircartable artisanat cuir porté sarahbobinch

De dos, je n’ai voulu le surcharger. Ce cartable s’est fait avec autant d’amour que de simplicité…

De l’authentique, du plaisir… Autant de valeurs que je voudrais transmettre dans mes réalisations, mais aussi dans l’entreprise que je souhaite créer. Si vous n’avez pas vu ma démarche d’entrepreneuse, c’est le moment de me soutenir, en votant pour mon projet sur 100 jours pour entreprendre… ICI. ❤

Victoire à la mer
Et Victoire était avec nous, à la mer ! Elle représente la poule française, mascotte du projet Sarah Bobinch ! Rendez-vous sur 100jourspourentreprendre.fr !

Et comme un peu de poésie ne fait de mal à personne… Je vous laisse vous délecter d’un poème signé Baudelaire !

L’homme et la mer

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

Pssss: les photos ont été prises à la Rochelle ! Magnifique ville !! Magnifique découverte !

J’espère que ce cartable vous plaira !

A très vite ❤

3 thoughts on “Le cartable « Luis », l’homme d’affaire à la mer”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s